Les droits de l’enfant – Le Moment Juliette


– Dans ce studio, il y a
bien sûr le fameux Guillaume Meurice. – Oui, oui, oui… Je voulais fêter le
trentième anniversaire de la Convention internationale des Droits de l’enfant parce que France Inter est partenaire, évidemment. Alors les enfants, c’est ce
petit être assez stupide qui ne peut pas se nourrir tout seul, qui gueule dans
les TGV régulièrement – Salut…
– Oh non, putain ! Qu’est ce que tu fais là Juliette ? T’es la stagiaire de 3e de l’année dernière ! C’est fini là !
– Tu parles droits de l’enfant, il te fallait une enfant. – Mais t’es plus une enfant, Juliette ! Tu as quel âge ?
– Bah 14 ans ! – Bah non, pour Polanski, déjà tu n’es plus une enfant ! T’es une cougar !
– D’ailleurs, France Inter est partenaire des droits de l’enfant et du film de Polanski ? – Oui ! Et oui, c’est…
C’est bon, commence pas à mettre le bazar partout !
– Ils vont être bientôt partenaire d’Émile Louis et du handicap mental ?
– Non ! Juliette ! Mais non, mais on va pas tout gâcher !
On est 1ère radio de France là ! – Vous êtes premier, super ! Et
c’est pour ça que vous aller virer des gens ? D’ailleurs, Guigui, c’est quoi un plan social ? – Bon, Juliette ! Si je te laisse faire la
chronique, t’arrêtes les sujets qui fâchent ?
– Ok !
– Bon vas-y ! – Bah pour parler des droits de l’enfant, je suis allée à
l’Assemblée nationale. – Attends ! T’es allée à l’Assemblée ? Comment tu as fait ?
– Ben j’ai dit que j’étais ta stagiaire de 3e.
– Mais t’es plus ma stagiaire ! T’as menti !
– Oui mais c’est l’Assemblée, on a le droit de mentir !
– Oui c’est logique, c’est logique. Ok ! – Et on commence avec Sacha Houlié, député de La République en Marche de
la Vienne : “- Est ce que vous savez combien d’enfants dorment dehors dans les rues
de Paris aujourd’hui ?
– Alors je voudrais pas dire une bêtise mais je crois avoir entendu 400”. – Voilà donc, pour un gars qui
voulait pas dire de bêtises, ça part très bien puisque c’est 700.
– Oui mais ça va ! On est pas à 300 près ! C’est des gamins ! Manoukian, il en a a tellement ! Il se plante dans le chiffre
aussi, c’est pareil. – C’est qui Manoukian ?
– C’est lui, Manoukian. – Ben non, lui c’est Thierry de “Fais pas-ci, fais pas ça” – Non, ça c’est à la télé mais dans la vie c’est André Manoukian. Il est chroniqueur chez nous. – Ah oui ! C’est pas celui qui vient aussi
souvent que moi dans l’émission ? – Voilà, c’est ça ! Bon. mais tu veux pas faire un autre
sujet parce que les enfants dans la rue, là, c’est glauque.
– Bon ok, je veux bien faire un autre sujet. – Bah voilà, alors vas-y ! – Hum, le salaire de Nagui ?
– Non alors on reste sur les enfants des
rues, c’est moins glauque. On y va ! – J’ai rencontré aussi Barbara Bessot Ballot. Elle est députée La République en Marche de Franche-Comté et elle a des
solutions concrètes pour reloger les enfants : “En parler, déjà, c’est une chose
parce que dire qu’il y a 6 à 700 enfants qui sont dehors,
c’est tout simplement difficile ne serait-ce qu’à le dire et ensuite à
s’imaginer que ça puisse exister. – Donc qu’est ce que vous faites pour
remédier à ça ? – Et vous ?”
– Haha ! Elle t’a bien séché là ! C’est vrai ! Qu’est ce que tu fais toi ? – J’ai 14 ans, je suis au lycée,…
– J’ai 14 ans, je suis au lycée… Tu crois que les théorèmes de Pythagore, ça va loger des enfants ? Même toi, je suis sûr que tu es logée gratos par tes parents ! – Je suis obligée ! D’ailleurs tu me payes combien pour faire ta chronique à ta
place ? – Euh voilà,… C’est pas la question. Allez, continue ! – Donc je vais continuer avec Barbara qui dit que l’important, c’est de parler et de bien choisir ses priorités : “- Mais quoi faire d’autre ? – Mais, vous, vous avez les moyens parce que vous êtes de la majorité, donc vous avez les moyens pour
potentiellement changer les choses. – Là où je suis pas d’accord avec vous, je pense qu’on a les moyens, on doit se donner les moyens !
– Mais à part en parler, concrètement vous voulez faire quoi ?
– Je suis députée dans la commission des Affaires économiques. Là en ce moment, on est sur l’étiquetage du miel pour savoir quel est le bon miel et faire attention au miel de Chine
qui n’est pas du vrai miel”. – Ah ben voilà c’est bien ça déjà quand même ! Les enfants qui dorment dans la rue, ils auront du vrai miel avec la bonne étiquette. C’est quand même sympa ! – Mais ils veulent juste dormir à l’abri.
– Ah mais c’est le problème des jeunes aujourd’hui, ils veulent tout tout de suite. Du miel français et en plus un logement !
Tu sais ce qu’on avait quand on était gosses, nous, à Noël ? On avait un bout de charbon et une chanson de la playlist France Inter.
– Ouh, ça c’est dur… – Évidemment c’est dur. Continue ! – Bon qu’est ce qu’elle fait pour les enfants des rues, Barbara ? – “Qu’est ce que je fais moi pour le moment effectivement je ne fais rien.
– Et moi, on m’écoute pas, je suis qu’une enfant. – Mais moi c’est pareil, on m’écoute pas. Voyez, je vous dis qu’on peut pas faire plus, vous m’écoutez pas !” – Mais tu n’écoutes pas ! Elle peut pas faire plus, elle a dit, la dame. Elle est députée de la majorité.
Qu’est ce que tu veux qu’elle foute ? Elle est impuissante
– Impuissante ? Comme Pablo ? – Non alors attends ! Oh la la la !
Tu es beaucoup trop bien renseignée ! Tu as bien suivi le cours de SVT. Non, elle peut rien faire la dame,
c’est bon, lâche-la. – Ouais, ok bon bah, on va voir un autre député, Stéphane Mazars
député La République en Marche de l’Aveyron. Toujours au sujet des enfants
dans la rue : “A chaque fois qu’on les croise, on a le bide qui se noue.
– Et qu’est ce que vous comptez faire pour remédier à ça ? – Soutenir une politique
volontariste en la matière mais ça c’est du blabla politique…” – Oh le pauvre, tu le rends triste ! Tu viens de lui faire réaliser que son
job, c’était du blabla politique. – Il le savait pas déjà ? – Non mais il savait, mais bien sûr, mais ça se dit pas. C’est une convention ! – Ah oui, c’est comme Juliette, quand elle
remplace l’eau dans sa gourde par de la vodka. On fait semblant de pas voir !
– C’est exactement ça. Voilà allez, termine ! – Ok donc toujours avec Stéphane Mazars
qui a des solutions : “Essayer de mettre en place des
politiques, des politiques qui ne mettent à la rue des
gens, en général. Et bien évidemment des enfants. Voilà alors du haut de ton âge, tu dois trouver ce discours un peu un peu fade, un peu politique, un peu
langue de bois. C’est celui malheureusement des responsables, voilà mais si on pouvait faire mieux, rapidement, on le ferait.” – Olalalala, tu vas lui faire avouer qu’il servait à rien du tout ! Tu te rends compte pour un
député, c’est terrible, tu le fais culpabiliser…
– Bah en même temps c’est cohérent. – C’est-à-dire ?
– Ben les députés qui doivent régler les problèmes des enfants à la rue sont, eux aussi, clairement, à la rue. – Bravo, merci beaucoup Juliette ! Juliette Delaunay et Guillaume Meurice

About the author

Comments

  1. L'ETIQUETAGE DU MIEL COMME SOLUTION POUR LES CENTAINES DE GOSSES QUI DORMENT DEHORS ça, c'est balèze, Juliette, tu es tombée sur une perle de députée ! Bravo !

  2. Ils n'ont pas de pain, eh bien, qu'on leur donne de la brioche, sur laquelle ils mettront le miel proposé par la député La rem.

  3. Novembre 2019 " 700 enfants dorment dehors dans les rues de Paris "
    Comme on dit dans la macronie flashback Juillet 2017. Déclaration solennelle de Macron " Je ne veux plus, d'ici la fin de l'année, avoir des hommes et des femmes dans la rue "
    Une volonté du président ou une petite velléité démagogique ?

  4. Le degré d'osefitude de ces députés est purement stupéfiant… C'est fou, je n'attend plus rien d'eux et ils arrivent encore à me décevoir.

  5. Non mais la députée qui répond "et vous" on en parle ou bien? A moi ça m'aurait déjà bien énervé mais à une jeune fille de 14 ans! Ils atteignent vraiment des sommets dans l’indécence.

  6. C'est qui ON ? RÉPARTITION DE LA MISÈRE ENTRE TOUS ET DE LA RICHESSE ENTRE CERTAINS ! BRAVO À QUI on DONNE LE POUVOIR.

  7. Bravo à Juliette ! J'ai adoré ta chronique, il faut que tu perce car tu as un talent incroyable à ton âge…
    Je suis très touchée par ta chronique. Merci beaucoup !!! 😏

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *